Les Amis de la Fagne - Les promenades, les réserves naturelles, l'association...   Les Hautes Fagnes. La faune, la flore, l'histoire des paysages,...     Actualités fagnardes. Ce qu'il faut savoir, les évènements, ... Publications. La revue Hautes Fagnes, les guides des Hautes Fagnes, les cartes.... Photographies. Les animaux, les plantes, les gens, les paysages....  
  Nederlands - Deutsch        
Forum
Contact
 
 
"Les Amis de la Fagne"
Qui sommes-nous?
Promenades
Actions de terrain
Réserves naturelles
Présence et actions
Les AF au fil du temps
Contacts
Accueil
 
"Les Amis de la Fagne" › Présence et actions

Les Hautes Fagnes - territoire à protéger ?

Dans notre pays, le plateau des Hautes Fagnes est sûrement la région naturelle (au sens large) dotée du plus grand nombre de mesures de protection. Un certain nombre de statuts destinés à le préserver de toute atteinte y enchevêtrent leurs dispositions légales et réglementaires. Au point qu'il peut sembler que les associations de protection de la nature n'ont plus qu'à s'y croiser les bras, le travail accompli, et à y jouir d'un repos bien mérité, dans la contemplation sereine de biotopes à l'abri de toute atteinte humaine.

 
Photo:Annick Pironet
Malchamps - Automne 2005

Il est vrai que la Réserve naturelle domaniale des Hautes Fagnes couvre désormais plus de quatre mille hectares, mais bien des milieux d'une richesse insoupçonnée échappent encore à son emprise.

Il est vrai que des réserves naturelles privées, agréées ou non par la Région Wallonne, ont vu le jour ces dernières années. Mais leur nombre et leur superficie dans le domaine qui nous intéresse sont tout à fait insignifiants.

Il est vrai que quelques sites et monuments particulièrement précieux ont fait l'objet d'une mesure de classement. Mais il ne s'agit jamais que d'éléments limités soit dans leur nombre, soit dans leur étendue.

Photo:Annick Pironet
Ete 2005

Il est vrai aussi que la totalité de notre haut plateau est englobée dans le Parc Naturel Hautes Fagnes-Eifel, devenu Parc Naturel Germano-Belge.Mais sa vocation première, qui est d’allier la protection de la nature et le développement économique et touristique, est insuffisante pour sauvegarder les sites fagnards les plus remarquables.

Il est vrai encore que les Hautes Fagnes constituent une des zones de protection spéciale de l'avifaune désignées en application d'une directive européenne. Mais il s'agit d'une simple étiquette, d'un statut qui n'a reçu aucun contenu, aucune mesure d'application.

Photo:Annick Pironet
Malchamps - Hiver 2005-2006
 

Il est vrai enfin que certains territoires sont protégés par les plans de secteur. Mais ils ne constituent malheureusement en aucune façon une assurance contre les menaces de toutes sortes qui planent sur les biotopes fagnards et périfagnards, ainsi que le passé l'a démontré.


De tout cela, il ressort qu'un très grand nombre de sites de haute valeur ne bénéficient pas encore, sur le haut-plateau fagnard, des mesures de protection qui leur sont nécessaires.

Photo:Annick Pironet
Fagne depuis le Geitzbusch - 2006
                   

En 2001, Les amis de la Fagne lançaient une campagne intitulée "100 sites à mieux protéger". Ils ont, pour cette action, obtenu le prix Jean Vin. Ce prix leur a été de nouveau attribué en 2006.

Mais le combat continue.

Alors... s'il est vrai que la Réserve Naturelle dans son ensemble et plusieurs sites adjacents sont repris dans le projet européen « NATURA 2000 », le processus est lent à se mettre en place et sa mise en œuvre n’implique pas nécessairement la protection définitive de tous les sites.

Voilà pourquoi « Les Amis de la Fagne » poursuivent inlassablement leur croisade en faveur d’une protection maximale des milieux exceptionnels mais fragiles partout sur le Haut Plateau. Voilà pourquoi en 2001, ils lançaient leur campagne en faveur de « 100 sites fagnards à mieux protéger, qui a abouti à l’intégration de ces sites dans « Natura 2000 ».

Voilà pourquoi ils s’efforcent d’obtenir le statut de « Réserve Naturelle » pour des zones tourbeuses périphériques, et qu’ils achètent des terrains, avec l’aide financière de leurs membres, pour en faire des « Réserves Naturelles Agréées » (par la Région Wallonne).

Aujourd’hui, cependant, le combat s’est quelque peu déplacé par rapport à ce qu’il était voici quelques décennies : s’il faut encore agrandir les surfaces protégées, il importe aussi de gérer efficacement les zones protégées, d’y poursuivre les études et les efforts de restauration, d’y faire face à de nouveaux périls, tels que la surcharge touristique (responsable de piétinements et de dérangements funestes), ou la pollution sous toutes ses formes. Garants de l’intégrité des Hautes Fagnes et de leur avenir, « Les Amis de la Fagne » jouent dans toutes les sphères de décision et de gestion un rôle sans doute moins spectaculaire mais tout aussi essentiel pour l’avenir du Haut Plateau.

Envie de nous rejoindre? Cliquez ici!        
                     
                     
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Copyright "Les Amis de la Fagne" asbl - Webmaster: Annick Pironet