Les Amis de la Fagne - Les promenades, les réserves naturelles, l'association...   Les Hautes Fagnes. La faune, la flore, l'histoire des paysages,...     Actualités fagnardes. Ce qu'il faut savoir, les évènements, ... Publications. La revue Hautes Fagnes, les guides des Hautes Fagnes, les cartes.... Photographies. Les animaux, les plantes, les gens, les paysages....  
  Nederlands - Deutsch        
Forum
Contact
 
 
Actualités fagnardes
Bon à savoir
D'hier à demain
Accueil
 
 
Actualités fagnardes › D'hier à demain
Les actualités d'hier sont celles qui dessineront le paysage fagnard de demain. Retrouvez ici les événements marquants des années passées et ceux qui évoluent constamment.  
   
Photo: Annick Pironet - Fagne wallonne - Eclipse - 31 mai 2003
2011

Une bonne nouvelle pour nos landes et tourbières : le projet LIFE Ardennes liègeoises est accepté !

L’Europe va cofinancer un nouveau LIFE visant la restauration des milieux humides, tourbeux et para-tourbeux disséminés entre le Plateau des Hautes Fagnes et le Plateau des Tailles. Ce projet, porté par le Département de l’étude du milieu naturel et agricole du Service public de Wallonie avec le Domaine de Bérinzenne pour partenaire et le soutien de la société Spa Monopole, permettra de faire la jonction entre les deux secteurs restaurés dans le cadre de précédents LIFE+ et d’ainsi achever la réhabilitation de la majeure partie des sites tourbeux et para-tourbeux de Wallonie au cours de cinq projets successifs (LIFE Tourbières à St Hubert en 2003, LIFE Plateau des Tailles et LIFE Croix-Scaille en 2006, LIFE Hautes-Fagnes en 2007, encore en cours jusque fin 2012).

Depuis la vallée de la Hoëgne à Solwaster jusque la fagne de Bihain à la Baraque Fraiture, en passant par Malchamps, la crête de Stoumont, la vallée de la Lienne et celle de l’Amblève, ce sont à nouveaux des dizaines d’hectares qui vont bénéficier de travaux d’envergure : abattage d’épicéas, étrépage, ennoiement, bouchage de drains, etc.

Avec un budget global de près de 6.840.000 euros, le LIFE Ardennes liègeoises durera 7 ans et s’étendra sur 18 sites Natura 2000 !
Pour lire l'article de Philippe Frankard, SPW/DEMNA, cliquez ici!
 

INTERDICTION D’ACCES dans une partie de la Réserve Naturelle Domaniale des Hautes Fagnes

L’INCENDIE DU 25 AVRIL 2011 A RENDU IMPRATICABLES LES SENTIERS ET LES PISTES DE LA RESERVE NATURELLE DOMANIALE DES HAUTES FAGNES DANS LE SECTEUR A L’EST DE LA BARAQUE MICHEL .

EN CONSEQUENCE , POUR DES RAISONS DE SECURITE DES PERSONNES, LES PROMENADES DANS CE SECTEUR , AU DEPART ET A DESTINATION DE LA BARAQUE MICHEL, SONT INTERDITES POUR UNE DUREE INDETERMINEE, EN PARTICULIER LA PROMENADE DE LA HELLE.

LES AUTRES PROMENADES AU DEPART ET A DESTINATION DE LA BARAQUE MICHEL (Herbôfaye, Fagne de la Poleûr, Vêcquée,…) AINSI QUE TOUS LES AUTRES SECTEURS DE LA RESERVE NATURELLE DOMANIALE RESTENT ACCESSIBLES SELON LA REGLEMENTATION HABITUELLE.

Renseignements :
Bureau DNF de Mont-Rigi : Tél. : 080 / 44 72 73
Centre-Nature de Botrange : Tél. :  080 / 44 03 00
Haus Ternell : Tél. : 087 / 55 23 13

 
25 avril 2011: Incendie qui fera date dans l'histoire du plateau.
Photos en ligne ici...

26/4: Malgré les mesures de précaution prises, un énorme incendie s'est déclaré ce lundi de Pâques touchant le coeur des Hautes Fagnes. Près de 1500 ha de végétation sont concernés. Le feu s'est propagé dans un quadrilatère délimité par le Pont Marie-Anne Libert (voire un peu plus bas) à l’Est, la route Belle-croix – Mont Rigi à l’Ouest, l’allée du Grand Fossé (Hertogenwald) au Nord et le Drêlo au Sud. Le feu a donc franchi la Helle et le secteur incendié englobe Noir Flohay, Brochepierre, les Potales, la Haute Fange, une partie du Geitzbush et de la Fagne wallonne, la Fagne Raskin.
Heureusement, la tourbière haute de la Fagne Wallonne a été épargnée.

Ce mardi matin nous pensions que tout était sous contrôle mais le feu a repris dans certains secteurs et menaçait notamment le Bongard.

En ce qui concerne la faune et la flore, difficile de se prononcer immédiatement sur leur destin mais il est évident que si la flore pourra récupérer avec le temps, il n'en reste pas moins vrai que pour toute une partie de la faune le choc a été rude. Nous pensons surtout aux oiseaux nicheurs (Locustelles, Pipits, Tariers, Alouettes, Vanneaux, Pies grièches grises, ...etc) et aux insectes les moins mobiles notamment. Heureusement, le Tétras n'a sans doute pas encore commencer à nicher. (Jean et Annick)

 

27/4:  Roger Herman apporte quelques précisions concernant ce terrible incendie.

"Il se confirme que quelque 1000 à 1200 hectares ont brûlé avec plus ou moins d'intensité. Surface à vérifier exactement.

Il est quasi certain que le feu a démarré lundi après-midi entre le taillis de Geitzbusch et le Bongard. Cause indéterminée, imprudence ou cause naturelle (orage de samedi après-midi...pas impossible mais le feu a pris à proximité de la piste). Déplacement très rapide des flammes vers l'ouest avec des sautes de vent dans tous les sens.

 Sites concernés (du nord au sud et dans le sens des aiguilles d'une montre: la Baraque Michel (arrêt du feu au parking...), Potales, Brochepierre (mais irrégulièrement, environs de Belle-Croix la Longue Haie épargnés, bien que prolongement vers les Biolettes. Totalité de la Haute Fange (Deux  Séries, Duret, Noir Flohay, taillis de Geitzbusch avec prolongement en pointe vers le Bongard, quasiment jusqu'à la Helle). Difficile de dire si les pins du Noir Flohay sont détruits, mais ils on,t dû souffrir une fois de plus.

 Fraiche Haie, Rakesprée (rive gauche de la Helle, caillebotis détruits partout), débordement rive gauche de la Helle dans la Fagne Wallonne, dégâts au Drelo mais feu arrêté avant la grande tourbière; totalité de la Fagne de l'ancien Bois Calozet, des Wez, avec pénétrations locales en forêt.

 Les derniers foyers ont été éteints vers les Bongards mardi en soirée. Mercredi, il pleuvait enfin...

 Voilà pour l'essentiel, beaucoup de détails sont à vérifier quand on pourra visité les lieux.

Outre les dégâts écologiques à évaluer - peut-être limités pour la végétation, car le feu est resté en surface à une ou deux exceptions près, certainement plus graves pour l'avifaune car les principaux sites de nidification et de nourrissage des tétras sont touchés - se posera un très gros problème de circulation. En effet, l'infrastructure des pistes est partout détruite, y compris le nouveau tronçon Périgny - Trois Bornes qui venait d'être refait. Il y aurait 10 à 12 km de caillebotis à remplacer. Quand on voit les efforts qu'il a fallu pour obtenir le début des réparations dans les Wez, on peut craindre le pire et l'inaccessibilité pendant longtemps... "

28/4: Voici quelques éléments fournis par Pascal Ghiette (SPW) pour compléter le mot de Roger Herman.

"La surface totale incendiée se situe entre 1.200 et 1.300 ha.

Le feu a démarré entre Le Petit Bongard et la chênaie du Geitzbusch. On doit encore vérifier sur place, mais d'après le témoignage et une photo prise par un promeneur, on connaît vraisemblablement l'endroit précis (presqu'au mètre près) où cela a débuté.

Poussé par le vent, le feu a très rapidement progressé en direction de la Baraque-Michel, en passant par le Noir Flohay et le Bouquet Bastin. Ensuite, le vent a brusquement tourné de plus ou moins 45° et l'incendie s'est dirigé vers la Fagne Wallonne et la Fagne Rasquin. A ce moment, on pouvait craindre le pire pour le Mont-Rigi !! Le front s'étendait alors sur 4 km de long et rentrait en Fagne Wallonne au niveau de la Rakesprée. Pendant que les pompiers contenaient difficilement l'incendie sur le coupe-feu périphérique entre la Baraque-Michel et le Mont-Rigi, le feu montait en direction du Drèlo et atteignait la vieille boulaie à sphaignes ! Le vent tournait à nouveau et poussait très rapidement les flammes vers la Baraque Michel et la Nationale 68 où les pompiers allaient, de justesse, le stopper définitivement.

Comme l'indique Roger Herman, toutes les arènes de la Fagne des Deux-Séries, de Brochepierre, du Noir Flohay et des Potales ont brûlé. Ainsi que toutes les landes à éricacées de ces différentes zones, sites potentiels de nourrissage et de nidification. Le risque qu’un oiseau adulte se soit fait surprendre par les flammes est minime. Par contre, il n’est pas impossible que l’une ou l’autre ponte précoce ait été détruite. Dans ce cas, il faut espérer que les poules feront des pontes de remplacement.

Cependant, ce n’est pas dans la destruction éventuelle de nichée que réside le plus grand risque pour la population de tétras lyre des Hautes-Fagnes. La perte de toutes les landes sèches et de toutes les landes tourbeuses situées dans le périmètre incendié est beaucoup plus problématique. Les oiseaux ont ainsi perdu de très vastes zones de nidification et de nourrissage. En outre, la vieille boulaie du Drèlo, qui constitue un site d’hivernage particulièrement important pour l’espèce, a également été fortement touchée par l’incendie.

Si le feu n’a fait que passer rapidement, les éricacées rejèteront rapidement à partir des souches (Vaccinium sp) ou germeront à partir de la banque de graines du sol (Calluna vulgaris).

Par contre, aux endroits où la tourbe ou l’humus ont brûlé, les souches et les graines ont été détruites et il est à craindre que la molinie ne prenne la place des éricacées.

Au milieu de la Fagne des Deux-Séries, dans les zones de molinie fraisées par le Life, les andains ont tous brûlés, mais aucune des surfaces fraisées situées entre eux. Evidemment, les zones ennoyées n'ont pas brûlé et ont été contournées par le feu. Celle située juste en face du parking de la Baraque-Michel a été particulièrement utile !

Voilà quelques premières constatations, mais beaucoup de choses doivent encore être vérifiées. L'évolution de la faune et de la flore des zones incendiées devra être suivie durant plusieurs années. "

2010

Projet RAVEL : NON au tracé dans la vallée de la Rur !

Le Groupement des Associations de Protection de la Nature « Entre Vesdre et Our » s’oppose avec la plus ferme énergie au tracé prévu pour le nouveau parcours RAVEL dans la Vallée de la Rur, entre Kalterherberg et Sourbrodt. En cause, la protection d’un milieu écologique très fragile, dont le symbole est un oiseau rare, le Tarier des prés, espèce européenne en danger. Protéger cet oiseau, c’est aussi protéger beaucoup d’autres espèces, présentes dans le site et dont la sauvegarde est importante pour relever le défi mondial de la biodiversité.

 
Photo: Annick Pironet
Le Groupement « Entre Vesdre et Our » dit « OUI » au principe du projet RAVEL, mais il dit « NON » à son tracé dans la vallée de la Rur. Voici pourquoi... cliquez ici pour l'article!
Le Conseil d'Administration des Amis de la Fagne vous font part les derniers événements concernant le destin du projet RAVeL. Pour voir le texte.
     
10-02-2010: HAUTE NEIGE: RESERVE FERMEE ! - Drapeau rouge et blanc


En raison de la haute neige qui masque complètement les pistes et les caillebotis, la Réserve Domaniale des Hautes Fagnes est interdite d'accès, pour des raisons évidentes de sécurité, à la fois pour les promeneurs et pour la réserve elle-même, notamment la faune. Des drapeaux rouge et blanc matérialisent cette interdiction qui sera maintenue aussi longtemps que nécessaire.

 


Photo: Jean Fagot

2009
" Notre ami Alphonse Remy s'est éteint ce dimanche 3 mai 2009.
  Nous sommes vraiment très tristes de perdre non seulement un ami, mais surtout un infatigable fagnard.
  Alphonse était présent à nos excursions, mais également un pillier de notre équipe des travaux. En sus,   il participait très régulièrement en tant que surveillant auxilliaire à la protection de la réserve.
  Pendant ces nombreuses années ou nous l'avons cotoyé, il nous a toujours offert son éternelle bonne
  humeur et sa joie de vivre.
  Il nous manquera beaucoup et nous aurons une pensée émue chaque fois que nous parcourerons la Fagne
  Wallonne ou la Fagne de Clefay qu'il arpentait inlassablement.
  Merci Alphonse et bonne route dans les fagnes éternelles.

  Dr Jean Collard Président"
 


Photo: Annick Pironet

     
  Un incendie a pris naisance vendredi 1er mai en début d'après-midi dans la partie sud de la Fagne de la Poleûr, côté route Mont-Rigi - Malmedy. Fort heureusement l'alerte a été rapide et les forestiers ainsi que les pompiers de Malmedy l'ont éteint rapidement. Seuls quelques ares ont été ravagés, en surface, en raison de la présence de jeunes pousses verdoyantes. Manifestement, le feu a pris le long du caillebotis dans cette fagne qui reste accessible en tout temps.
On n'insistera jamais assez sur le respect de la plus grande prudence ! 
Photo: Roger Herman
 

Ce lundi 20 avril 2009, le drapeau rouge est à nouveau hissé après une courte pause.
Le risque d'incendie reste très important...

30/03/09... après une brève période sans drapeau, celui-ci est à nouveau hissé!

19/03/2009 - ATTENTION, suite aux conditions climatiques, vents ENE , la Réserve naturelle est fermée au public compte tenu des risques d'incendie. Plus d'infos...

2008

Quel temps fait-il en Hautes Fagnes? Deux webcams peuvent vous renseigner en "live". La première a été mise en place par l'asbl Haute Ardenne à la station scientifique du Mont Rigi et peut être accessible sur ce lien:http://hauteardenne.be/bulletin/ . La seconde, située à proximité du Centre Nature de Botrange est accessible depuis le site du Parc naturel Hautes Fagnes - Eifel en cliquant sur ce lien: http://www.naturpark-hohesvenn-eifel.de/fr

2/12/08 - ATTENTION, suite aux chutes de neige abondantes, la Réserve naturelle est fermée au public, les chemins et caillebotis étant dangereux, voire invisibles.
 
Le 5 septembre 2008, un sentier didactique a été inauguré au barrage de la Gileppe. Un circuit de deux ou trois kilomètres, avec quelques passages escarpés mais néanmoins facilement praticable. Il est jalonné de panneaux didactiques mais aussi d'animations destinées à faire découvrir au public la richesse écologique de la forêt. Un chemin à suivre en famille, le plaisir de la découverte accessible à tous, petits et grands. Vraiment, une belle réussite pour un développement touristique en accord avec les valeurs de respect de l'environnement.
 
Photo: le panneau d'accueil de ce sentier. Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Un site « NATURA 2000 » des HAUTES FAGNES gravement saccagé

 

Une tourbière incluse dans le périmètre « NATURA 2000 » dans les Hautes Fagnes, contiguë à la Réserve Naturelle Domaniale du Neur Lowé (site BE 33041 Fagnes de la Polleur et de Malmedy, commune de Malmedy), vient d’être gravement saccagée par des travaux de terrassements et de voirie non autorisés.

Ces travaux compromettent sérieusement la pérennité de cette zone tourbeuse et défigurent gravement le paysage.

La Société Royale « Les Amis de la Fagne » (asbl – Verviers), qui depuis plus de 70 ans consacre ses efforts à la protection des Hautes Fagnes et au respect de leur intégrité, dénonce avec vigueur cette atteinte grave à l’un des sites fagnards les plus sensibles, comprenant des milieux d’intérêt communautaire et prioritaires européens, au sens du Décret wallon « NATURA 2000 ».

« Les Amis de la Fagne » réclament des pouvoirs publics qu’ils mettent tout en œuvre pour restaurer le site de la façon la plus complète possible, et ce dans les plus brefs délais. Ils ont alerté en ce sens le Ministre Wallon de l’Environnement, M. Benoît LUTGEN.

Ces travaux désastreux ont été entrepris par un exploitant forestier qui devait normalement débarder des troncs d’arbre sur un lit de branches, technique ordinairement utilisée pour traverser les milieux humides et fragiles.

 

Délaissant cette technique, il a déversé sur la tourbière, sur une épaisseur de 50 à 70 centimètres, près de 2000 m3 de remblais, afin d’aménager plusieurs aires de manœuvres pour camion et une aire de stockage de bois aussi vaste qu’un héliport. En outre, une nouvelle voirie empierrée a été créée sur une centaine de mètres, et une autre partie de la tourbière a été profondément labourée par des engins lourds.

Ces terrassements ont modifié la nature du sol, détruit la végétation de la tourbière, transformé le relief, à l’encontre de tous les règlements en vigueur. Ils provoquent des écoulements boueux vers les sources du Bayehon, un ruisseau jusqu’ici exempt de toute pollution et lui-même intégré au site « NATURA 2000 ».

Les responsables de la conservation de la nature et de l’aménagement du territoire (DNF et DGATP) sont intervenus pour ordonner l’arrêt des travaux et dresser procès-verbal. L’affaire est à présent dans les mains des autorités judiciaires.

« Les Amis de la Fagne » estiment particulièrement inadmissible ce cas d’atteinte à un milieu tourbeux, au moment même où, sur tout le Haut Plateau fagnard, des actions d’une ampleur sans précédent sont menées dans le cadre du programme européen « LIFE HAUTES FAGNES », co-financé par l’Union européenne et la Région Wallonne, dans le but, précisément, de restaurer les terrains tourbeux. La zone concernée faisait d’ailleurs partie des sites potentiels sélectionnés pour faire l’objet d’une protection spéciale et d’une restauration.

« Les Amis de la Fagne » saisissent l’occasion pour souligner auprès du Ministre Lutgen l’urgence de compléter le projet « NATURA 2000 » par les indispensables arrêtés de désignation, prévoyant pour chaque site des mesures précises de protection et de gestion.

Manifestement, la situation actuelle de simple définition de périmètres de protection, si elle offre déjà en principe certaines garanties de sauvegarde, ne suffit pas à empêcher des mises devant le fait accompli du type constaté ici dans les Hautes Fagnes.

« Les Amis de la Fagne » - 22 juillet 2008

 

Le 21 juin 2008, le Musée de la Forêt et des Eaux du Domaine de Bérinzenne était inauguré en présence de Benoît Lutgen, Ministre de l'Agriculture, de la Ruralité, de l'Environnement et du Tourisme. Les "Amis de la Fagne" sont partenaires du projet. Pour en savoir plus sur ce nouveau musée, cliquez ici!

Informations pratiques: Lieu: à 5 kilométres de Spa, au Domaine de Bérinzenne, sur la route allant vers La Gleize.

Ouvert du mardi au vendredi, de 10h à 17h - samedi et dimanche, de 14h à 18h.

www.berinzenne.be - musee@berinzenne.be - 087/77.18.38 vaste parking
accessible aux personnes à mobilité réduite

Entrée adulte : 4.5€ Sur présentation de la carte étudiant : 3€ Moins de 12 ans : 3€ - 65 ans et plus : 3€ Moins de 6 ans: gratuit.

Groupes de 15 personnes et plus (sur réservation): 3.5€/personne pour les adultes - 2.5€/enfant de moins de 12 ans.

Visites guidées le dimanche  sans réservations (non valable pour les groupes): départ 14h et 16h : prix de l’entrée individuelle + 2 € par personne de plus de 12 ans. Attention : offre limitée à 25 personnes, valable dans l’ordre d’arrivée.

 
Dimanche et puis ce lundi encore, des centaines de grues ont traversé le ciel fagnard, cap au nord. L'hiver serait-il fini... avant d'avoir vraiment commencé?...
Photo: Roger Herman
 
22 février: le drapeau rouge est baissé. L'accès à la RND est donc autorisé selon les règlementations habituelles. Voir la rubrique Actualités - Bon à savoir.
 

OPERATION « LINAIGRETTES » : 6 avril 2008

Les responsables du projet « LIFE- HAUTES FAGNES » et « LES AMIS DE LA FAGNE » vous invitent à venir repiquer des linaigrettes, ces petites plantes symboliques de la Fagne !

En effet, dans le cadre des efforts déployés pour la restauration des tourbières, il est important d’amorcer la recolonisation végétale des zones tourbeuses nouvellement décapées en y repiquant des jeunes plants de linaigrettes. L’expérience a montré que les linaigrettes sont des plantes pionnières autour desquelles peuvent se fixer à leur tour des tapis de sphaignes, la matière première de la tourbe.

Voici donc une belle occasion de participer avec « Les Amis de la Fagne » à une action spectaculaire en faveur de la restauration des milieux fagnards les plus précieux.

Pour cela, il suffit d’être au rendez-vous le DIMANCHE 6 AVRIL PROCHAIN soit à 8h30 précises à la Gare Centrale à Verviers, soit à 9h au Parking de la route de Porfays (première route forestière à droite en descendant de Belle-Croix vers Eupen – route N 68).

Il s’agit d’un travail qui n’exige aucune force physique particulière, mais susceptible de se dérouler par une météo peu clémente. Il convient donc de s’habiller chaudement, BOTTES, GANTS DE TRAVAIL INDISPENSABLES ! Munissez-vous aussi si possible d’une pelle ou d’une bêche. Et n’oubliez pas votre pique-nique ! La journée est prévue de 9 à 17h environ.

Renseignements et inscriptions (vivement conseillées) auprès des « Amis de la Fagne », tél. 087/ 31 16 98 ou 04/ 355 14 53.

Bienvenue à tous pour une journée au service de la nature fagnarde !

 

Lundi 11 février: ATTENTION, le drapeau rouge est hissé: le risque d'incendie étant élevé, la réserve naturelle est fermée au public. Seules quelques pistes sont accessibles. Plus d'infos ici.

 

Ce mercredi 23 janvier 2008, un avion de tourisme, contraint à un atterrissage forcé, a tenté de se poser dans la fagne de Malchamps.
L'avion a fait un cheval de bois avant de se retourner complètement.
Le pilote et sa passagère sont indemnes mais l'avion, en piteux état, perdait son fuel: une intervention musclée a, le soir même, permis d'éviter les dégâts qu'auraient pu causer un tel incident: travail salutaire mais très lourd dans la fagne et ses touradons de molinie.

Cliquez pour agrandir les photos aimablement prêtées par Franck Renard

Jeudi 24, le travail a repris afin d'éviter toute contamination du site. La DNF, bien sûr, mais aussi les pompiers de Spa, Eupen et Limbourg, les agents communaux de Spa, Spa Monopole, la police de l'Environnement, tous ont unis leurs efforts afin d'excaver les terres sur le lieu de l'accident. Heureusement, le sol, là, est constitué d'une mince couche de tourbe et d'humus reposant sur de l'argile blanche, particulièrement imperméable.
Cela fait quand même des tonnes de matière à évacuer.

La bonne coordination des différents intervenants et la rapidité de réaction est à souligner.
Point de vue naturaliste, la zone concernée est une lande sèche fortement dégradée avec prédominance de molinie et quelques plages de myrtilles et callune. La nature devrait vite reprendre le dessus.

Ce vendredi 25 tout risque de contamination par hydrocarbure est exclu. Cela ne doit pas empêcher de s'interroger sur le bien fondé d'autoriser le survol d'un site naturel tel que celui de la fagne de Malchamps....
Parallèlement au dérangement indiscutable provoqué par le bruit, les risques de dégradations sérieuses sont indéniables!

Annick Pironet

m
19/01/2008: Pour les guides mandatés: la piste 19 est à nouveau autorisée, un passage ayant été aménagé pour l'enclos à moutons. Néanmoins, la piste reste difficile surtout au départ de Brochepierre où de nombreuses traces se marquent en tous sens.
2007

21/10/2007 Attention. Pour les guides mandatés: la piste 19 est fermée. Des aménagements sont en effet indispensables pour la rendre praticable, et notamment un système permettant de franchir l'enclos à moutons, placé depuis peu, mais aussi un piquetage de cette piste étroite. Nous espérons que ces travaux seront effectués au plus vite afin d'ouvrir à nouveau cette sente fagnarde.

 

Innombrables furent les témoignages de sympathie reçus à l’occasion du décès accidentel de notre ami Vladimir Bronowski, renversé par une voiture sur la route de Botrange, le 3 novembre dernier, alors qu’il venait de guider un groupe de promeneurs en Fagne Wallonne . Pour lire l'hommage que lui a rendu lors de ses funérailles le Président des « Amis de la Fagne »  cliquez ici.
 
Photo: Michel Crahay
 

Ce mardi 1er mai 2007 , en fin d’après-midi, à un vol de cigogne noire du Haut Plateau, un incendie s’est déclaré dans une coupe à blanc de l’année où les branches empilées et les rémanents très secs se sont embrasés très rapidement.

Les pompiers de Theux et des communes voisines, mobilisés en masse, avec plusieurs dizaines d'hommes, ont pu heureusement maîtriser le feu avant que les peuplements voisins ne soient touchés mais une équipe importante est restée de veille toute la nuit pour s’assurer que, attisé par le vent d’Est, il ne reprenne force et vigueur.

Cette fois, ce n’était pas en fagne mais cet événement rappelle l’extrême prudence dont nous devons faire preuve, et justifie à lui seul le drapeau rouge et l’interdiction de circuler, sur le Plateau, mais aussi à Malchamps ou à la Croix Scaille… Prudence donc ! Et en forêt aussi …


Jean fagot

   
 
 
Photo: Jean Fagot - La Reid - 2 mai 2007
 
 
Photo: Roger Herman
 

2007: la Réserve Naturelle Domaniale des Hautes Fagnes fête ses 50 printemps! Le coup d'envoi sera donné le 4 mai.

Des promenades spéciales "CINQUANTENAIRE" sont programmées dans la Réserve Naturelle!

Mars 2007: le 3 mars, éclipse de lune - une photo de Didier Keus. Pour voir d'autres photos de cette éclipse sur le site de Didier, cliquez ici!
   
Photo:Didier Keus-3 mars 2007 - Eclipse de lune
     
  Projet Life, déjà un an!
Les effets de ce projet sont déjà très perceptibles sur le terrain fagnard. De nombreux sites se voient débarrassés des épicéas clairsemés comme, notamment les Quatre Hêtres, en Fagne Wallonne ou les fagnes du Setai et du Neur Lowe.
A d'autres endroits, ce sont des coupes de plantations d'épicéas qui ont été opérées, comme au Geitzbusch.

A d'autres endroits, des plages de tourbe ont été mises à nu. Ces étrépages ont comme but de restaurer des sites dégradés et de voir revenir les landes tourbeuses. Des décapages permettront de favoriser les tourbières.
Ces travaux peuvent être observés en Fagne Wallonne ou dans la Haute Fange depuis les chemins périphériques.

Un feuille de contac a été initiée par les responsables du Projet Life. A voir en cliquant ici!

 
Pour en savoir plus, voyez le site du Projet LIFE Hautes Fagnes www.lifehautesfagnes.be
2006

 

Novembre 2006: le 11, entre 500 et 1000 grues cendrées ont trouvé refuge dans la Haute Fange et se sont reposées toute une journée avant de reprendre leur périple vers le sud.

 
   
Photo: Annick Pironet - 11 novembre 2006
 

Projet LIFE: ce projet a démarré concrêtement en 2007 et portera sur 5 ans. Si la majeure partie des sites concernés par ce projet se trouvent dans la RND, d'autres sites en bénéficieront mais tous sont en Natura 2000! Pour en savoir plus, cliquez ici!

Octobre 2006: La Réserve Naturelle Domaniale a vu son Diplôme Européen pour la Conservation de la Nature reconduit pour 5 ans

Septembre 2006: L'Union européenne a accepté le projet Life Hautes Fagnes.

2004

Incendie en fagne - 9 et 10 août 2004

Lundi 16h30, des camions de pompiers sur le parking de la Baraque Michel, le cœur qui se serre. Amener de l’eau aux hommes qui luttent, là-bas. Et déjà, à la Croix du prieur, la fumée lourde s’aperçoit, au loin. Le caillebotis en flamme. L’odeur âcre de la tourbe qui brûle. Jean qui prend un tape-feu et se bat. Mr Bronowski qui porte un extincteur. Le poids de ces extincteurs sur les épaules ou à bout de bras, la difficulté d’avancer dans ces landes. Enjamber des troncs morts, se tordre les pieds dans la molinie, franchir des drains. Voir les flammes qui repartent. Nuages de fumée brune, lourde. Visages noirs des hommes qui reviennent. Crépitement de la callune qui s’embrase. Autant de sensations, d’images qui resteront gravées dans ma mémoire.
 
 

L’incendie dans la Réserve Naturelle Domaniale des Hautes Fagnes a, malgré tous les moyens mis en place, ravagé près de 75 hectares.

Le feu a démarré près des fouilles de la « Via Mansuerisca » de l’abbé Bastin (Cf  « Amis de la Fagne », carte du Plateau des Hautes Fagnes, n°3, D4) et s’est très rapidement étendu, poussé par un vent d’est, vers Brochepierre.  

C’est là, à quelques mètres du cairn de Brochepierre, que l’incendie a pu être maîtrisé, lundi soir. Mais le vent s’est levé durant la nuit et le feu a repris. Le matin du 10 août, l’incendie a gagné en force, deux langues se sont formées, de part et d’autre de Brochepierre, sous l’influence d’un fort vent, du sud-est cette fois. Seuls le courage et la volonté des personnes luttant sur le terrain ont permis d’arrêter l’incendie avant les pessières de la Longue Haie. La pluie s’est mise à tomber alors que le feu venait d’être circonscrit.

Il faut saluer le travail réellement formidable effectué par le personnel de la DNF ainsi que par les pompiers et la protection civile. Quelques « Amis de la Fagne » ont aussi donné un bon coup de main.

Ces hectares de landes ravagés par le feu sont l’occasion d’un rappel à la prudence. Même en dehors d’un risque accru de danger d’incendie, signalé par le drapeau rouge interdisant l’accès à la plus grande partie de la réserve naturelle, il faut être conscient de la rapidité avec laquelle un feu en fagne prend une réelle ampleur.

Texte et photos: Annick Pironet

 
                     
                     
                     
 
 
 
 
 
 
Copyright "les Amis de la Fagne" - Webmaster: Annick Pironet