Les Amis de la Fagne - Les promenades, les réserves naturelles, l'association...   Les Hautes Fagnes. La faune, la flore, l'histoire des paysages,...     Actualités fagnardes. Ce qu'il faut savoir, les évènements, ... Publications. La revue Hautes Fagnes, les guides des Hautes Fagnes, les cartes.... Photographies. Les animaux, les plantes, les gens, les paysages....  
  Nederlands - Deutsch        
Forum
Contact
 
 
Les Hautes Fagnes

Une nature d'exception

Passé des Hautes Fagnes
La faune
La flore
Les habitats
Gestion et protection
Portraits de fagnes
Liens
Lecture sur les Fagnes
 
Accueil
 
 
Les Hautes Fagnes › Portraits de fagnes
Vous pouvez aussi effectuer une recherche par ordre alphabétique en choississant la première lettre du lieu-dit ci-dessous.
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
Bergervenn

N° 4 Région Sud-est: Cléfay - Bovel - Roer - Hohe Mark - 9e édition - 2007

Bergervenn
Un long rectangle fagnard relativement régulier, de 200 à 300 m de largeur, qui s'étend sur près de 1100 m, au cœur des pessières du versant sud oriental du Bovel, telle nous apparaissait la Bergervenn jusqu’il y a peu de temps. En effet, grâce aux déboisements des parcelles environnantes ( à l’ouest et au sud-ouest principalement) elle se fond désormais dans un paysage aux contours beaucoup plus vagues.

 
               
Photo: Roger Herman - Bergervenn - 2006

Son nom provient de son appartenance à la section de Berg de la commune de Butgenbach. Dans le bas, une route forestière traverse la fagne d'ouest en est .

Entre l'empierrement et le ruisseau (Schwarzbach) qui coule 200 m plus au sud, s'inscrivent des fagnes progressivement dégagées des pessières qui les envahissaient.

A proximité de l'eau, ce sont des tapis flottants de sphaignes que l'on voit alterner avec des plages de joncs des bois où croissent aussi des trèfles d'eau, des comarets et des potamots à feuilles de renouées. (…)

La "Bergervenn" proprement dite s'élève graduellement au nord de la petite route forestière; elle passe ainsi de 560 à 630 m d'altitude.

La fagne de Berg est une tourbière à sphaignes très active, bien que la pente avoisine les 8%. Dans le haut, les multiples suintements du sètchamp du Bovel nourrissent un tapis de sphaignes très dense qui comble les espaces demeurés libres entre les touffes de molinies. Les narthécies s'y voient fréquemment en longues traînées, en compagnie de linaigrettes à feuilles étroites. Partout on observe des bruyères quaternées et des plages de myrtilles, parfois des joncs épars, des scirpes cespiteux et des canches flexueuses. Les nombreuses fosses d'exploitation de la tourbe, abandonnées depuis des décades, se comblent de sphaignes, de linaigrettes et d'éricacées. (…)

D’après le "Guide du plateau des Hautes Fagnes" - R. Collard et V. Bronowski – Les éditions de l’octogone – 1993

 

 

                     
                     
                     
                     
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
Copyright "les Amis de la Fagne" Webmaster: Annick Pironet