Les Amis de la Fagne - Les promenades, les réserves naturelles, l'association...   Les Hautes Fagnes. La faune, la flore, l'histoire des paysages,...     Actualités fagnardes. Ce qu'il faut savoir, les évènements, ... Publications. La revue Hautes Fagnes, les guides des Hautes Fagnes, les cartes.... Photographies. Les animaux, les plantes, les gens, les paysages....  
  Nederlands - Deutsch        
Forum
Contact
 
 
Les Hautes Fagnes

Une nature d'exception

Passé des Hautes Fagnes
La faune
La flore
Les habitats
Gestion et protection
Portraits de fagnes
Liens
Lecture sur les Fagnes
 
Accueil
 
 
Les Hautes Fagnes › Portraits de fagnes
Vous pouvez aussi effectuer une recherche par ordre alphabétique en choississant la première lettre du lieu-dit ci-dessous.
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
Vallée de l'Eschbach

Carte: Les Amis de la Fagne n° 2 Vesdre et Getz - Hoscheit - Brackvenn (7e édition - 2002)

Vallée de l'Eschbach.

L'Eschbach naît dans les landes du Kutenhart, en Réserve naturelle, à l'est du site Puwervelt; il s'écoule vers le nord presque constamment flanqué d'un cordon de feuillus.

 
               
Photo: Clément Kulzer

Ensuite, il longe les pessières du Kinktenhart qui le dominent à l'est; puis, au-delà de l'empierrement qui, de Venn Kreuz menait à Reinartzhof, il sinue dans un bois de feuillus que l'on nomme Waidmansruhe et longe le flanc ouest du Domgarten. Celui-ci, couvert d'une forêt mélangée de feuillus encore et de résineux, forme l'éperon qui sépare le val de notre rivière d'avec la vallée du Steinbach, plus important et qui l'aborde par la rive droite. A noter que le cours réuni de nos deux ruisseaux prend assez paradoxalement le nom d'Eschbach.

L'Eschbach continue en un cours orienté pratiquement vers le nord. L'Untersten Bend, sur la rive droite, rassemble ses eaux en un ruisseau longuement parallèle à notre rivière et qui vient s'y jeter en face même du site du Kupfermühle. A ce niveau, et plus encore en amont, on remarquera, dans le lit de l'Eschbach, les bancs de phyllades rouges à disposition quasi verticale. Plus résistants, l'eau les a moins entamés, mais a creusé en aval des cuves parfois profondes. A 250 m de là, l'Eschbach unit ses eaux à celle de la Vesdre.

( D’après le "Guide du Plateau des Hautes Fagnes" de R. Collard et V. Bronowski - Édition "Les Amis de la Fagne" 1977)

 

 

                     
                     
                     
                     
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
Copyright "les Amis de la Fagne" Webmaster: Annick Pironet