La réserve naturelle agréée de la Fagne de Nampîre

Ce terrain d’une superficie de 4,68 ha est située sur le territoire de Xhoffraix, commune de Malmédy non loin de la vallée du ruisseau « le Trô Maret ». Entourée de peuplements d’épicéas elle jouxte la Réserve Naturelle des Hautes Fagnes. Après son acquisition par les Amis de la Fagne le 20 septembre 1999, il a fait l’objet d’un Arrêté Royal de classement en date du 7 juin 2005.

Il s’agit d’un site remarquablement intéressant et varié. Il comprend une boulaie sur tourbe de toute beauté comprenant quelques vieux chênes bas de taille et tourmentés (Quercus robur), une lande tourbeuse partiellement couverte de saules à oreillettes (Salix aurita) et une petite tourbière partiellement occupée par une belle station de trèfles d’eau (Ményanthes trifoliata).

A l’origine, ce terrain était destiné à la chasse, le propriétaire précédent avait prolongé la boulaie par deux peuplements d’épicéas découpés en V et entourant la tourbière. Les travaux de gestion effectués par l’équipe de bénévoles des Amis de la Fagne ont débuté dès l’acquisition en 1999.

La première phase a consisté en l’élimination des épicéas de taille variée qui parsemaient la boulaie. Leur enlèvement a considérablement modifié l’éclairement de cette partie et la couverture de sphaignes s’est remarquablement développée. Une belle station de jonquilles (Narcissus pseudonarcissus) s’est étendue et essaime dans le sous-bois et la trientale d’Europe (Trientalis europaea) est présente partout.

Les parcelles d’épicéas ont été mises à blanc fin 2004 et ce fut un travail considérable pour les bénévoles que de ramasser les branches qui couvraient le sol et de les grouper en andains. Dès le printemps suivant, le sol reverdissait en se couvrant de joncs épars (Juncus effusus). Les graines de bouleaux contenues dans l’humus ont germé en abondance. Cette partie évolue en une boulaie dense de bouleaux au sein de laquelle, l’équipe des travaux maintient des clairières afin de préserver partiellement le faciès de lande.

La nappe phréatique a remonté et le sol s’est couvert de sphaignes. Des éricacées se sont développées : bruyère commune (Calluna vulgaris) et quaternée (Erica tetralix) essentiellement. Le même phénomène se présente chez les cypéracées notamment des laîches à bec (Carex rostrata), laîches vulgaires (Carex nigra)

Plusieurs stations de fougères aigle (Pteridium aquilinum) ont tendance à prendre de l’extension et nos volontaires interviennent pour contenir cet envahissement susceptible de banaliser le couvert végétal. De même la repousse des épicéas est soigneusement contrôlée et gérée.

En 2014, à l’initiative de la station scientifique, trois exclos d’une centaine de mètres de carré font l’objet d’une réintroduction du genévrier, participant à une expérience qui s’étend également sur nos autres propriétés et dans diverses parties de la réserve naturelle domaniale. Une grande partie de ces plants évoluent favorablement et on peut espérer qu’ils prospéreront dans les années à venir.

Et enfin, une dizaine de nichoirs à mésanges accueillent chaque année une ou deux nichées.

En juin 2006, le projet a été récompensé par le Prix Jean Vin conjointement à l’autre réserve des Amis de la Fagne dont les parcelles sont également situées dans la vallée du Trô Maret (Réserve Naturelle agréée de Sol Fetchereu- Lovaiseu). Les fonds ont permis notamment le financement de plusieurs caillebotis permettant la visite du site. A noter que l’accès à celui-ci est réservé aux visites organisées par le propriétaire-gestionnaire : les Amis de la Fagne.

Sur le territoire de la réserve, on a pu identifier environ 60 espèces de plantes, 20 de champignons, 40 d’oiseaux, 20 d’insectes et 5 de mammifères. La présence de cerfs, chevreuils, sangliers et renards est attestée régulièrement par leurs traces et leur action sur la végétation en ce qui concerne les trois premiers. 2

D’année en année, le milieu évolue et se modifie, les habitants apparaissent et disparaissent suivant les aléas du monde vivant pour le plus grand intérêt des observateurs.

A cette petite réserve, va s’ajouter en 2019 une autre parcelle d’une dizaine d’hectares actuellement plantée d’épicéas mais dont la couche de tourbe et la couverture de sphaignes annonce la constitution d’une belle lande tourbeuse qui évoluera sans doute de la même façon.

Image
Image
Image
Image
Image

Les Amis de la Fagne

SOCIÉTÉ ROYALE ayant pour objectif
LA DÉFENSE ET L’ILLUSTRATION DU HAUT-PLATEAU FAGNARD

SITE OFFICIEL DE LA SOCIETE ROYALE
"LES AMIS DE LA FAGNE" ASBL

Siège social : Place de Petit-Rechain, 1, B-4800 VERVIERS

N° national: RPM Verviers 0408131260

0496 87 58 28 @ info@amisdelafagne.be

Copyright © Les Amis de la Fagne • Webmaster : F. Stolsem 2022