Flore

Linaigrette vaginée

Photo : R. Herman - 2006


CARTE D'IDENTITE.

Nom scientifique : Eriophorum vaginatum L.

Nom néerlandais : Eenarig wollegras.

Nom allemand : Scheiden-Wollgras.



La Linaigrette vaginée est une plante de la famille des Cypéracées, famille cosmopolite qui compte environ 3.800 espèces. En Belgique, les Cypéracées sont représentées par les genres Linaigrette, Scirpe (genres Eleocharis, Blysmus et Scirpus), Souchet (extrêmement rare, en Gaume), Rhynchospore, Cladium, Choin et Carex.
Le genre Linaigrette se distingue surtout par la présence, autour des fruits, de longs poils blancs et soyeux formant de véritables houppes au sommet des tiges.
C’est par son épi floral solitaire que la Linaigrette vaginée se distingue le plus facilement de la Linaigrette à feuilles étroites, à épis multiples.

ETYMOLOGIE.
Eriophorum
provient du grec erios, « laine », et phérô, « je porte », à cause des houppes laineuses portées par les plantes en fruits ; vaginatum signifie « en forme de gaine ». La plante doit son nom français à son aigrette plumeuse.

SIGNES PARTICULIERS.
La Linaigrette vaginée est une plante herbacée de 30 à 60 centimètres de haut.
Les feuilles, longuement engainantes, forment de grosses touffes compactes ; les nombreuses feuilles de la base sont étroites, à trois angles, rudes sur les bords, raides et dressées.
La tige est garnie de deux ou trois feuilles réduites à des gaines allongées et un peu renflées.
Les fleurs sont stamino-pistilées et des poils qui s’accroissent avec le fruit remplacent le calice et la corolle ; elles forment un petit épi ovoïde toujours solitaire, d’abord grisâtre puis noirâtre, dressé au sommet d’une longue hampe, dépourvu de bractées foliacées.
Le fruit ovoïde est presque arrondi avec une pointe très courte au sommet. Les soies du fruit sont longues de 2 à 3 cm et constituent des houppes blanches.

VIE DE LA LINAIGRETTE VAGINÉE.
Les Linaigrettes vaginées fleurissent dès le début du printemps, souvent même dans la neige, de février à mai. En mai-juin, les fagnes sont parsemées des houppes blanches des linaigrettes en fruits. Les plantes subsistent pendant la mauvaise saison grâce à leurs rhizomes, extrêmement courts, et aux bourgeons d’hiver qui s’y développent.

LA LINAIGRETTE VAGINÉE DANS LA NATURE.
La Linaigrette vaginée croît de 0 à 2.300 mètres d'altitude dans les zones tempérées (au sud, uniquement dans les montagnes) et froides de l’hémisphère boréal.
On la trouve dans les tourbières bombées à sphaignes, en activité ou en voie d’assèchement, les landes tourbeuses, les prairies acides négligées.
En Belgique, elle est assez rare en Haute Ardenne, mais localement abondante, très rare en Ardenne et en Campine, probablement disparue ailleurs.

B. RAUW

BIBLIOGRAPHIE :

BONNIER (G.), Flore complète illustrée en couleurs de France, Suisse et Belgique. Bruxelles, Office de Publicité, s.d.

COLLARD (R.) et BRONOWSKI (V.), le Guide du Plateau des Hautes Fagnes. Bruxelles, l'Octogone, 1993.

DAUZAT (A.), DUBOIS (J.) et MITTERAND (H.), Nouveau Dictionnaire étymologique et historique. Paris, Larousse, 1971.

DE LANGHE (J.-E.), DELVOSALLE (L.), DUVIGNEAUD (J.), LAMBINON (J.) et VANDEN BERGHEN (C.), Nouvelle Flore de la Belgique, du Grand-Duché de Luxembourg, du Nord de la France et des Régions voisines (Ptéridophytes et Spermatophytes). Meise, Patrimoine du Jardin botanique national de Belgique, 1983.

Les Amis de la Fagne

SOCIÉTÉ ROYALE ayant pour objectif
LA DÉFENSE ET L’ILLUSTRATION DU HAUT-PLATEAU FAGNARD


SITE OFFICIEL DE LA SOCIETE ROYALE
"LES AMIS DE LA FAGNE" ASBL

Siège social : Place de Petit-Rechain, 1, B-4800 VERVIERS

N° national: RPM Verviers 0408131260

0496 87 58 28 @ info@amisdelafagne.be

Copyright © Les Amis de la Fagne • Webmaster : F. Stolsem 2022